Je passais au bord de la Seine
Un livre ancien sous le bras
Le fleuve est pareil à ma peine
Il s'écoule et ne tarit pas
Quand donc finira la semaine.

Guillaume Apollinaire,
Alcools, 1913.



http://www.wikio.fr
chèvre

Roseau

ou Le Parti d'en livre

Journal d'Eric Blair - Esquisse II



À Virginie, silhouette fugitive
À Véra, serpentin coloré             

Esquisse II

Nous retrouvons Eric Blair à Villa Simont — location paysanne non loin de Marrakech —  le 1er novembre 1938, là où son journal nous avait laissés1.  Au cours de ce séjour où sa maladie pulmonaire ne cesse de le guetter, nous le voyons attentif à créer les conditions de sa vie et porter loin son regard : il y cultive son jardin non, tel Candide, pour se détourner du monde, mais pour aspirer un peu d'air frais et y replonger.
Ce m@nuscrit poursuit l'esquisse de ce que pourrait être l'édition de ce journal en français. La traduction tente de s'approcher le plus précisément du texte original — un journal non destiné à être publié — à ne gommer ni les lourdeurs ni les répétitions, à éviter les anachronismes langagiers.


Arthur Morneplaine.

N. B. Les coquilles qui émaillent ce journal sont de notre seule responsabilité.

proposé par Arthur Morneplaine (lire le m@nuscrit).



Roseau, mis à jour le 07-04-2009

réagir ?

édité par Christian Domec Licence Creative Commons édité par Christian Domec
*