Le temps de lire,
comme le temps d'aimer,
dilate le temps de vivre.

Daniel Pennac,
Comme un roman, 1992.



http://www.wikio.fr
chèvre

Roseau

ou Le Parti d'en livre

Journal d'Eric Blair - 9 octobre 1938



Avant-hier toujours incroyablement chaud, hier plus frais, mais nuit très étouffante. Très chaud aujourd’hui à midi, une violente tempête de poussière dans l’après-midi, beaucoup de tonnerre & puis d’assez fortes pluies pendant une heure environ. En conséquence, crainte de boue dans le bazar. Air bien plus frais après la pluie.

La perceuse primitive utilisée par les Arabes — pas certain que ce soit une simple perceuse à bois ou utilisée pour la pierre & la poterie — est construite comme suit. Le foret est relié à un montant qui traverse une lourde pierre ronde de 5 à 10 livres. Au-dessus, il y a une pièce croisée qui s’ajuste autour du montant, mais reste mobile. Des extrémités de cette pièce croisée des ficelles rejoignent le haut du montant. Elles sont enroulées autour du montant & la pièce croisée monte & descend, entraînant le montant & donc la rotation du foret. La pierre sert tout simplement de poids.

http://roseau.org/images_orwell/1938-10-09.jpg

On dit que le kif, drogue arabe, a certains effets grisants, il est fumé dans une longue pipe en bambou avec une tête en terre cuite de la taille d’un porte-cigarette. La drogue ressemble à de l’herbe hachée. Goût désagréable & — en ce qui me concerne — aucun effet. On dit que sa vente est illégale, bien qu’on peut en acquérir partout pour environ 1 F la cuillerée à soupe.

Une odeur qu’on rencontre rarement ici est l’ail qu’apparemment les Arabes n’utilisent pas beaucoup. Presque la majorité des olives mûres, en vente maintenant, sont violettes. Possible que les olives noires viennent de celles-ci. Les dattes deviennent très mûres. Elles paraissent plutôt sèches & d’une variété inférieure.

proposé par Arthur Morneplaine (lire le m@nuscrit).

♦ Image : Perceuse, dessin d'Eric Blair, journal.



Roseau, mis à jour le 05-04-2009

réagir ?

édité par Christian Domec Licence Creative Commons édité par Christian Domec
*